Retour à la liste des offres

DELEGUE(E) AU DEVELOPPEMENT COMMERCIAL ET A L' INNOVATION


23-12-2020 - CDD
Référence
CGSCOP - DC
Localisation
Ile-de-France
Statut
-
Fonction
Autre

Contexte du recrutement et définition de poste

Ce poste est pour celle de vos connaissances qui :

  • est un.e professionnel.le des questions de développement commercial - innovation dans les entreprises
  • maîtrise les questions d'animation de réseau / accompagnement
  • est sincèrement intéressé.e par le projet des coopératives

DELEGUE(E) AU DEVELOPPEMENT COMMERCIAL ET A L' INNOVATION

RECUEIL DES CANDIDATURES EN COURS

 

 

CONTEXTE

Porte-parole des 66 000 salariés des Scop et des Scic auprès des pouvoirs publics et des acteurs politiques, économiques et sociaux, la Confédération Générale des Sociétés coopératives a pour mission de coordonner et d’animer le réseau des Scop et Scic, présent sur tout le territoire avec 9 unions régionales et 4 fédérations de métiers (BTP, industrie, communication et Coopérative d’activité et d’emploi). Le réseau propose de nombreux services aux Scop et Scic adhérentes et aux porteurs de projet : accueil et suivi personnalisé, accompagnement juridique, solutions de financements adaptées à la création d’entreprises comme à leur développement, formations, échanges professionnels...

Afin de renforcer cette offre de services, deux axes d’appui supplémentaires ont été identifiés : le développement commercial et l’innovation. Ce sont deux des ressorts-clefs pour un changement d’échelle du Mouvement, à la fois en termes de missions et de compétences.

MISSION ET RESPONSABILITES

Pour accompagner cette dynamique, il a été décidé de créer un poste de Délégué(e) au Développement commercial et à l’innovation, une mission nationale, rattachée à la confédération. L’objectif principal du/de la Délégué.e sera d’expérimenter la pertinence de conduite d’une stratégie nationale et d’une mutualisation des ressources sur les questions d’accompagnement au développement commercial et à l’innovation, à l’attention des coopératives sur le territoire. Cette expérimentation se déroulera sur une durée de 18 mois. Ses résultats permettront d’envisager, ou non, la pérennité de cette mission.

Dans la pratique, le/a Déléguée sera intégré.e au Pôle Développement de la Confédération. Il/elle travaillera en lien régulier avec les différents services de la CG (études, juridique, financier…), et en rapport étroit avec les Unions Régionales (UR) des Scop. Il/elle aura pour missions de :

METTRE EN PLACE UNE STRATEGIE DE DÉVELOPPEMENT COMMERCIAL ET D’APPUI A D’INNOVATION À L’ÉCHELLE DU RESEAU

  • Constituer et animer un groupe de pilotage composé de référents régionaux (Cercle des développeurs), en lien avec les Unions Régionales, les Fédérations professionnelles et les Partenaires
  • Définir conjointement une feuille de route
  • Développer des plans d’actions dédiés pour chaque niveau du réseau (UR, filières actives, filières émergentes) et expérimenter des dossiers à haute valeur ajoutée sur les questions de développement commercial et d’innovation (développement de l’emploi, chiffre d’affaires…)
  • Piloter les actions d’appropriation et de mutualisation dans le réseau (développement d’outils, organisations de temps forts, transversalité)
  • Faciliter la levée des freins au développement d’ordre technique, en lien avec les compétences du mouvement et les partenaires (juridique, gouvernance, financier, experts métiers)

ANCRER CETTE STRATEGIE DANS LE RESEAU EN FAVORISANT LA MONTÉE EN COMPÉTENCES

  • Former les délégué.es du réseau sur les questions de développement commercial et d’appui à l’innovation, en lien avec le service formation.
  • Mettre à disposition, capitaliser et faciliter l’accessibilité de l’information
  • Faciliter les liens transversaux entre les acteurs du terrain

TRAVAILLER AUX SPECIFICITES DE CETTE STRATÉGIE PAR FILIÈRE

  • Consolider les filières actives : Biocoop, Entreprises d’insertion, Entreprises adaptées, BTP, Industrie, Communication, etc.
    • Identifier les filières actives dans les différentes UR et les conditions de leur développement
    • Structurer et conventionner des projets de portée nationale et planifier leurs déclinaisons territoriales avec les conditions de réussite associées
  • Prospecter sur les filières émergentes : Santé, Sport, Agriculture, Professions réglementées (experts-comptables, architectures), filières atypiques comme l’économie funéraire, les chantiers d’insertion, etc.
    • Capitaliser les expériences existantes dans les différentes UR
    • Identifier les conditions pour développer ces filières, et les décliner dans les UR
    • Développer un argumentaire par filière en appui de ce développement
  • Développer la filière Innovation, en lien avec le réseau des incubateurs et des accélérateurs du réseau

Profil recherché

VOTRE PROFIL

- Formation supérieure de type Ecole de commerce / Master

- Expérience professionnelle d’au moins 10 ans sur des postes de type développeur.se sénior.e, dirigeant.e d’entreprise et/ou animateur.rice-coordinateur.rice de réseau d’entreprises / d’innovation. Forte proximité avec le monde des entreprises, de préférences PME.

- Compétences reconnues dans les domaines suivants :

  • Approche stratégique du développement commercial
  • Prospection – démarchage – analyse des besoins - négociation
  • Suivi d’activité et analyse de modèles économiques / business models
  • Développement et valorisation de l’innovation dans les organisations
  • Animation de réseau d’acteurs et gestion de dynamiques collectives
  • Capacité de transmission, de formation, de communication

- Capacités reconnues en termes d’adaptation, de rigueur et de goût pour le travail en équipe.          

La connaissance des organisations professionnelles constitue un atout, tout comme l’intérêt pour le secteur de l’économie sociale et solidaire, et du mouvement coopératif en particulier.

ADHESION AUX ASPECTS PRATIQUES 

  • CDD de 18 mois basé à Paris. Potentielle perspective de CDI sur la base des résultats de l'expérimentation
  • 45 à 50 K€ brut annuel négociable selon expérience
  • Déplacements réguliers à prévoir en région

TOUTES LES CANDIDATURES SERONT EXAMINÉES

Dans le cadre du processus de recrutement, Orientation Durable s’engage à examiner avec attention chaque candidature de manière objective, sans la moindre discrimination conformément à l’article L1132-1 du Code du Travail, sur le seul critère de conformité aux compétences demandées pour le poste.

Quelle que soit l’issue du processus de recrutement, Orientation Durable s’engage à contacter tous les candidats, par mail ou par téléphone, pour leur faire un retour sur leur candidature.